L'accueil de la petite enfance se porte bien

le
0
La France a des résultats meilleurs que la moyenne européenne pour un coût moindre.

Objet de critiques récurrentes, l'offre d'accueil des enfants de moins de 3 ans est, en France, un vieux serpent de mer. Si le manque de places - entre 300.000 et 500.000 - est toujours sous la loupe des bilans dressés par les associations, les députés ou les acteurs de la petite enfance, on oublie souvent que la France tient une place honorable aux côtés de ses voisins, dans le classement européen.

Selon la dernière note du Centre d'analyse stratégique (CAS), institution d'expertise des services du premier ministre, 43 % des 0-3 ans fréquentent un service d'accueil à temps plein, alors que la moyenne est de 30 % dans les pays de l'OCDE. Elle se place ainsi devant l'Italie (29 %), le Royaume-Uni (22 %), la Grèce (16 %) ou encore l'Allemagne (14 %) où moins d'un tiers des 0-3 ans bénéficient de ces services. Sur le plan financier aussi, la France ne démérite pas. Le coût net moyen des services de garde, après déduction des prestations monétaires et aides fiscal

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant