L'accord UE-Canada patine

le
0
Plusieurs blocages subsistent entre le Canada et l'Union européenne, qu'il s'agisse d'agriculture, de propriété intellectuelle ou d'industrie.

«Un travail important» reste à accomplir, confessait mi-février le commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht, à Ottawa, pour parvenir à un accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne. Après neuf rounds de négociations et deux réunions ministérielles,les pourparlers ouverts en 2009 et devant aboutir fin 2012 patinent. Plusieurs blocages subsistent, qu'il s'agisse d'agriculture, de propriété intellectuelle ou d'industrie. Grand exportateur de porc et de b½uf, le Canada veut plus d'ouverture du marché européen. Ottawa négocie aussi une baisse des droits sur ses exportations de véhicules vers l'UE.

Côté européen, la bataille se joue sur les produits laitiers, une protection renforcée des brevets pharmaceutiques et l'accès pour les entreprises européennes aux marchés publics des provinces ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant