L'accord Turquie-USA contre l'Etat islamique prend corps

le
0

ISTANBUL, 5 août (Reuters) - Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré mercredi que des avions et drones américains arrivaient sur des bases aériennes turques et que les deux pays déclencheraient "prochainement" une "bataille globale" contre l'organisation extrémiste sunnite Etat islamique (EI). Ankara a opéré un changement radical en autorisant le mois dernier, à la suite de l'attentat suicide de Suruç, que des avions de la coalition mise en place par les Etats-Unis contre l'EI utilisent ses bases aériennes. "Dans le cadre de notre accord avec les Etats-Unis, nous avons progressé pour ce qui concerne l'ouverture de nos bases, en particulier celle d'Inçirlik", a dit le chef de la diplomatie turque à la chaîne publique TRT. "Nous assistons à l'arrivée d'avions américains avec ou sans pilotes et nous lancerons prochainement ensemble une bataille globale contre l'Etat islamique", a-t-il poursuivi en marge d'un déplacement en Malaisie. La Turquie et les Etats-Unis collaborent à l'élaboration de plans visant à apporter une couverture aérienne à des rebelles syriens formés par les Etats-Unis opérant dans le nord de la Syrie et à repousser l'Etat islamique d'une bande de territoire profonde de 80 km le long de la frontière avec la Turquie. De sources diplomatiques, on observe que couper les voies d'accès du groupe djihadiste à la frontière, par laquelle transitent combattants étrangers et approvisionnements, pourrait sensiblement modifier la donne. (Humeyra Pamuk et Tulay Karadeniz; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant