L'accord sur le nucléaire iranien ne fait pas l'unanimité

le
0
L'Iran et les grandes puissances sont parvenus à un compromis sur le nucléaire iranien.
L'Iran et les grandes puissances sont parvenus à un compromis sur le nucléaire iranien.

C'est un accord historique. Après des jours de négociations acharnées, l'Iran et les grandes puissances sont parvenus à un compromis sur le nucléaire iranien, mardi matin, alors que le dossier empoisonne les relations internationales depuis douze ans. La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, l'a annoncé à la mi-journée sur son compte Twitter.

  

L'objectif principal de l'accord est de mettre en place des restrictions afin de garantir que le programme nucléaire iranien n'aura pas de débouchés militaires. En échange, les sanctions économiques qui étouffent l'économie iranienne seront levées. Pour le président iranien, Hassan Rohani, cet arrangement ouvre de « nouveaux horizons ».

  

« Un choix décisif pour la stabilité et la coopération »

Le président russe Vladimir Poutine a également salué mardi l'accord historique en estimant que la communauté internationale pouvait désormais pousser « un grand soupir de soulagement » après de longues années de pourparlers. Les participants aux négociations entre l'Iran et le groupe des 5+1 « ont fait un choix décisif pour la stabilité et la coopération », a déclaré M. Poutine dans un communiqué du Kremlin. « Nous sommes convaincus que le monde a poussé aujourd'hui un grand soupir de soulagement. » De son côté, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, estime que cet accord « peut faciliter...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant