L'accord entre le Vatican et l'Etat palestinien entre en vigueur

le
0
    MILAN, 3 janvier (Reuters) - L'accord signé l'an dernier 
pour officialiser la reconnaissance de facto de la Palestine par 
le Vatican est entré en vigueur samedi, a annoncé le 
Saint-Siège.  
    Le Vatican a signé le 26 juin 2015 son premier traité avec 
"l'Etat de Palestine". Cette convention, qui porte sur les 
activités de l'Eglise catholique dans les territoires 
palestiniens, constitue une reconnaissance formelle de 
l'existence d'un Etat palestinien par le Saint-Siège. 
  
    Les différentes étapes procédurales permettant l'entrée en 
vigueur de ce texte ont été réalisées, indique le Vatican dans 
un communiqué publié samedi. 
    La papauté sous le règne de François souhaite développer son 
influence diplomatique au Proche-Orient alors que de nombreux 
chrétiens ont fui la région en raison des guerres et conflits 
qui s'y déroulent, en Syrie et en Irak notamment. 
    "L'accord concerne des aspects essentiels de la vie et de 
l'activité de l'Eglise en Palestine, tout en réaffirmant le 
soutien à une solution pacifique et négociée du conflit dans la 
région", indique le Vatican. 
    L'Assemblée générale des Nations unies a adopté en 2012 une 
résolution reconnaissant le statut d'observateur à l'Etat de 
Palestine. Le Vatican, également non membre des Nations unies, 
bénéficie lui aussi de ce statut. 
    Certains Etats ont, comme le Vatican, reconnu l'Etat de 
Palestine. C'est notamment le cas de la Suède. Cette décision, 
annoncée en octobre 2014, a suscité la condamnation d'Israël et 
entraîné un refroidissement des relations diplomatiques entre 
les deux pays.    
 
 (Stephen Jeckes; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant