L'accord commercial UE-Ukraine en vigueur en 2016, dit la CE

le , mis à jour à 14:25
0

BRUXELLES, 7 mai (Reuters) - La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, a déclaré jeudi que le projet d'accord commercial entre l'Union et l'Ukraine entrerait en vigueur début 2016, en dépit des menaces de la Russie, qui réclame son report. Le président Vladimir Poutine a averti que Moscou restreindrait l'accès de l'Ukraine à ses marchés si Kiev mettait en oeuvre ne serait-ce que partiellement le texte. "Ce n'est pas à la Russie de décider", a dit Cecilia Malmström à la presse à son arrivée à une réunion des ministres du Commerce de l'UE. "Il y a eu des déclarations très claires de l'Union européenne, des Etats membres, des Ukrainiens, sur le fait que la date du 1er janvier 2016 est la date retenue." Cette date implique déjà un retard d'un an de l'entrée en vigueur de l'accord, considéré par Moscou comme une étape clé d'une intégration de l'Ukraine à l'Europe, refusée par le Kremlin. La Russie réclame un report supplémentaire d'au moins un an. L'Union européenne se dit prête à débattre des inquiétudes de Moscou et une réunion des trois parties prenantes est prévue d'ici la fin du mois. Selon des responsables européens, la Russie veut voir exclus de l'accord plus de 2.000 produits ukrainiens éligibles à un accès sans droits de douane à l'Union européenne, ce qui reviendrait à réduire d'un quart environ la portée du traité. Les entreprises russes craignent aussi des restrictions à leurs exportations vers l'Ukraine si Kiev applique les normes européennes dans le cadre de l'accord commercial. Des mesures de rétorsion russes pourraient faire perdre quelque trois milliards d'euros par an à l'Ukraine, dont les exportations vers la Russie concernent principalement la sidérurgie, le charbon, la chimie et les céréales, disent des diplomates de l'UE. (Robin Emmott, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant