L'accident nucléaire de Fukushima expliqué en une minute

le
0
Un tremblement de terre et le tsunami qui a suivi viennent d'endommager la centrale nucléaire de Fukushima au Japon le 11 mars 2011.
Un tremblement de terre et le tsunami qui a suivi viennent d'endommager la centrale nucléaire de Fukushima au Japon le 11 mars 2011.

Le 11 mars 2011, 14 h 46 au Japon (7 h 46 en France) : un séisme de magnitude 9 a lieu au large de la côte ouest du Japon et provoque un tsunami. La vague de 13 mètres endommage le groupe électrogène de la centrale nucléaire de Fukushima. Le système de refroidissement lâche. Les réacteurs entrent en fusion et libèrent les déchets radioactifs. Les conséquences sont désastreuses. Plus de 19 000 personnes périssent, 340 000 habitants de la zone sont déplacés et 1 800 km2 de terrains sont contaminés. Des millions de mètres cubes d'océan sont pollués. Le Japon a redémarré le 11 août 2015 l'un de ses deux réacteurs nucléaires, quatre ans seulement après l'accident traumatisant de Fukushima qui avait conduit à l'arrêt de toutes les centrales en septembre 2013. En février dernier, l'entreprise Tepco, opératrice de la centrale de Fukushima, a avoué avoir menti sur la gravité de la catastrophe. Trois ex-dirigeants de la compagnie seront jugés pour leur responsabilité dans le drame. Le 11 mars, le Japon célèbre le cinquième anniversaire de la catastrophe alors que la décontamination du site est toujours en cours.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant