L'accident de Fukushima a ébranlé la biodiversité marine

le
0
L'accident nucléaire de Fukushima (Japon) a provoqué des dommages considérables sur l'écosystème marin voisin.
L'accident nucléaire de Fukushima (Japon) a provoqué des dommages considérables sur l'écosystème marin voisin.
Des chercheurs ont fait état de taux de radioactivité anormalement élevés dans le Pacifique voisin.

Plus d'un an et demi après l'accident de Fukushima (Japon), cataclysme nucléaire d'une gravité sans précédent depuis celui de Tchernobyl en 1986, les informations et autres données alarmistes continuent de se répandre. Alors que Greenpeace assure que les mesures officielles de la radioactivité sont erronées, on en sait un peu plus aujourd'hui sur les conséquences écosystémiques de la catastrophe.
Construite au bord de l'océan Pacifique, la centrale avait de facto de fortes chances d'être vaincue par le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars 2011. Ce « combo naturel » d'une violence inouïe, ni l'opérateur TEPCO (Tokyo Electric Power COmpany) ? qui vient toutefois de reconnaître avoir minimisé la menace de catastrophes naturelles -, ni les pouvoirs publics ne l'avaient de surcroît sérieusement envisagé. Leurs négligences n'ont pas non plus été sans conséquences majeures pour la biodiversité marine, gravement affectée si l'on en croit une étude publiée dans la revue Science.



« Les poissons n'ont pas baissé. Il devrait pourtant être beaucoup moins importants »

Selon ses auteurs, 40 % des poissons pêchés au large du site de Fukushima-Daiichi seraient en effet impropres à la consommation. Un pourcentage astronomique qui accrédite la thèse d'une source de radioactivité persistante dans le Pacifique. Provenant s
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant