L'accession des femmes à des postes de direction dans les services financiers avance mais doucement

le
0

(NEWSManagers.com) - La tendance est bonne mais la progression est lente.... Voilà en quelques mots comment décrire l'évolution de la part des femmes dans les comités exécutifs selon la 2ème Edition du rapport mondial “Women in Financial Services” publié par le cabinet Oliver Wyman (*). En chiffres, seulement un cinquième des conseils d'administration et 16% des comités exécutifs dans les services financiers comptent des membres féminins. " L'amélioration n'est donc que très légère depuis la première édition du rapport publiée en 2014" , indique-t-on chez Oliver Wyman. Il faudrait ainsi à ce rythme encore 30 ans pour atteindre le seuil de 30% de femmes au sein des comités exécutifs dans les services financiers au niveau mondial.

Ce rapport analyse 381 organisations du secteur des services financiers réparties dans 32 pays, soit une étude menée auprès de 850 professionnels des services financiers du monde entier et des entretiens réalisés avec plus de 100 haut dirigeants, femmes et hommes. D'où il ressort entre autres que les pays les plus avancés sont la Norvège et la Suède tandis que le Japon et la Corée du Sud sont très en retard.

La faible représentation des femmes dans les comités exécutifs est le problème central. En effet, les décisions stratégiques clés d'une entreprise sont prises au sein de ce même comité exécutif. En outre, sa visibilité, aussi bien interne qu'externe, lui donne un rôle de modèle et de sponsor" , note le cabinet. Autre fait inquiétant relevé par l'étude : les femmes cadres des services financiers ont davantage tendance à quitter leur employeur, soit 20 à 30% de plus que leurs homologues d'autres industries. En fait, selon le rapport, de nombreuses femmes font face à un conflit de milieu de carrière et sont contraintes à faire des compromis, beaucoup plus que les hommes. L'insuffisance de flexibilité dans les heures de travail et de soutien pour leurs responsabilités familiales, leur perception d'un manque d'égalité salariale et de promotion, et de préjugés inconscients figurent parmi les principales limites auxquelles elles sont confrontées.

(*) A noter que le rapport contient également une série de courts articles sur :

• Les domaines où beaucoup reste à faire (L'Allemagne et la Suisse, la gestion d'actifs et les fonctions risques)

• Des “success stories” de femmes qui ont réussi à des positions de haute-direction (le secteur public)

• Les domaines où une nouvelle dynamique est en train d'émerger (le secteur des Fintechs en Chine et les femmes de la génération millénial aux Etats-Unis)

• Les aspects spécifiques de la diversité (l'égalité des salaires, les styles de leadership)

• Comment l'industrie peut avancer (un appel à l'action du Club 30%)

• L'accès aux produits financiers pour les femmes (basé sur une discussion lors d'une table ronde organisée avec le Women's World Banking)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant