L'Académie des Oscars recrute chez les femmes et les minorités

le
0
Les actrices Brie Larson, Oscar de la meilleure actrice 2016,  Alicia Vikander, Oscar du meilleur second rôle, ont été invitées à faire partie de l'Académie qui décerne les prix.
Les actrices Brie Larson, Oscar de la meilleure actrice 2016,  Alicia Vikander, Oscar du meilleur second rôle, ont été invitées à faire partie de l'Académie qui décerne les prix.

En réponse aux polémiques sur le manque de diversité, l’Académie a invité cette année 46 % de femmes, dont les réalisatrices françaises Catherine Breillat, Anne Fontaine, Nicole Garcia, Mia Hansen-Love et Marjane Satrapi, et 41 % de membres des minorités ethniques.

Régulièrement critiquée pour son manque de diversité, l’Academy of motion picture arts and sciences, qui délivre les Oscars, les prestigieuses récompenses américaines du cinéma, a annoncé mercredi 29 juin avoir invité 683 personnes à rejoindre ses rangs, dont 46 % de femmes et 41 % de membres des minorités ethniques.

Parmi ces nouvelles recrues potentielles, les acteurs noirs John Boyega (Star Wars), Michael B. Jordan (Creed) ou l’acteur-réalisateur-rappeur Ice Cube, le cinéaste iranien Abbas Kiarostami, les réalisatrices françaises Catherine Breillat, Anne Fontaine, Nicole Garcia, Mia Hansen-Love et Marjane Satrapi, les actrices Emma Watson (Harry Potter) et Alicia Vikander (The Danish girl) ou encore la chanteuse noire Mary J. Blige.

Les 683 nouveaux invités, représentant une soixantaine de pays, comptent également 28 personnes oscarisées et 98 nommées aux récompenses, détaille l’Académie.

Manque de diversité L’institution fait face depuis plusieurs années à de vives critiques pour le manque de diversité dans ses rangs ainsi que parmi les acteurs qui se voient décerner un Oscar. Pour une deuxième année d’affilée, les vingt finalistes 2016 dans les principales catégories étaient blancs, une situation qui a conduit à des appels au boycott de la prestigieuse soirée d’Hollywood ainsi qu’à l’émergence du hashtag #OscarsSowhite (#Oscarsiblancs).

L’initiative ne changera pas profondément le paysage de l’Académie, en grande partie blanche, masculine et âgée. Elle est comp...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant