L'absentéisme des salariés en hausse de 18% en France en 2012

le
15
L'ABSENTÉISME DES SALARIÉS A COÛTÉ PRÈS DE 7 MILLIARDS D?EUROS AUX ENTREPRISES FRANÇAISES EN 2012
L'ABSENTÉISME DES SALARIÉS A COÛTÉ PRÈS DE 7 MILLIARDS D?EUROS AUX ENTREPRISES FRANÇAISES EN 2012

PARIS (Reuters) - L'absentéisme au travail en France a augmenté de 18% en 2012, pour la première fois depuis trois ans, et coûté près de sept milliards d'euros aux entreprises, selon une étude CSA pour Alma Consulting Group publiée jeudi.

Le taux d'absentéisme (4,53% contre 3,84% en 2011) représente une moyenne de 16,6 jours d'absence par salarié (contre 14 jours en 2011).

Cette hausse a touché pratiquement toutes les régions, principalement l'Ile-de-France, le Nord, la Méditerranée et le Grand Ouest. Il est en baisse dans le Sud-Ouest et Rhône-Alpes.

L'absentéisme a concerné en premier lieu le secteur des services avec 20 jours d'absence et celui de la santé (19,7 jours). L'absentéisme dans le BTP reste stable (10,3 jours).

Le phénomène est en forte hausse dans les entreprises de plus de 1.000 salariés.

Pour la première fois, les grandes entreprises enregistrent des taux plus importants que la moyenne nationale même si les cadres sont ceux qui sont le moins absents.

Le taux d'absence des employés, techniciens et agents de maîtrise rejoint celui des ouvriers jusqu'à présent toujours plus élevé.

L'absentéisme a coûté en 2012 aux entreprises 6,98 milliards d'euros et 8,77 milliards d'euros à l'Etat en termes d'indemnités journalières, soit une facture de près de 16 milliards d'euros pour le secteur privé.

Cette enquête a été réalisée du 18 mars au 6 mai 2013 auprès des directeurs des ressources humaines (DRH) de 323 entreprises représentant 315.801 salariés en 2012.

Ont été prises en compte les absences, toutes durées confondues, pour: maladie, accident de travail, accident de trajet et maladie professionnelle.

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nebraska le jeudi 5 sept 2013 à 15:04

    Comme quoi quelques mots peuvent remplacer un bon medecin et beaucoup de médicaments LOL.

  • nebraska le jeudi 5 sept 2013 à 15:03

    J'ai quelques salariés habitués du fait, leurs médecins sont 'achement complaisants !! J'en avais 2 qui se tiraient la bourre avec 20 jours d'arrêts par an entre 1 et 2 jours à chaque fois et comme je maintiens le salaire..... En revanche comme par hasard en faisant une bonne remarque bien désobligeante, ils ne sont plus malade depuis 10 mois.

  • g.marti4 le jeudi 5 sept 2013 à 14:23

    L'enquête a été faite auprès des DRH, c-à-d dans le milieu des actifs ; comme le chômage augmente, le nombre d'actifs diminue ce qui vient augmenter le taux d'absentéïsme, d'autant qu'un bon nombre de ceux qui ont pété les plombs sont déjà au chômage

  • d.jousse le jeudi 5 sept 2013 à 14:21

    notre gouvernement a bien fait passé le message : les patrons sont des voyous, donc maintenant que nous sommes aux commandes, profitez en. Ce sont Les médecins qui délivrent les arrêts de travail!!!! Quel gâchis ce pays.

  • M931269 le jeudi 5 sept 2013 à 14:09

    ....bizarrement on ne fait pas de corrélation avec la suppression contestée de la journée de franchise dans le Public ! il serait trés intéressant de comparer public et Privé mais cela ne semble pas être ....d'actualité !

  • grinchu1 le jeudi 5 sept 2013 à 14:02

    et les toubibs ne se sentent pas concernés...???!!!

  • ppetitj le jeudi 5 sept 2013 à 13:58

    Dans certaines grandes entreprise l'absentéisme pour toutes causes atteint 12%. Chiffre énorme et qui plombe la rentabilité d'une société...

  • janaliz le jeudi 5 sept 2013 à 13:58

    Pas d'avis particuliers pour le privé, bien que je trouve étonnante cette montée de l'absentéisme. Mais comme le dit Mig 737 le public m'intéresse énormément, mais alors énormément...

  • callamos le jeudi 5 sept 2013 à 13:57

    Morosité, baisse du pouvoir d'achat, crise, chômage, inflation, impôts sont les maux qui accentuent les arrêts maladies. Mais aucun parti politique n'a les remèdes nécessaires.

  • ppetitj le jeudi 5 sept 2013 à 13:57

    Et quand il y a un contrôle de l'employeur, bizarrement le taux d'absent descend....