L'absence des pluies réduit encore la production indienne

le
0

(Commodesk) Le retard de la mousson en Inde contrarie les planteurs de coton. Les pluies n'ont toujours pas fait leur apparition dans certaines régions productrices et de nombreux cultivateurs préfèrent désormais se consacrer à des cultures moins dépendantes du niveau des précipitations.

Cette donnée vient s'ajouter aux problèmes que connaissait déjà la filière du coton : nombre de producteurs, lassés par les tergiversations du gouvernement sur la politique commerciale et par la baisse de la rentabilité, ont préféré se tourner vers d'autres cultures.

Les responsables gouvernementaux tablent désormais sur une chute d'au moins 25% de la production pour la campagne 2012-2013, qui débutera le 1er octobre. Pour l'année en cours, la récolte devrait atteindre 5,9 millions de tonnes, un record.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant