L'abrogation de l'Obamacare pourrait prendre plusieurs mois

le
0
    WASHINGTON, 16 décembre (Reuters) - L'abrogation de 
l'Obamacare pourrait prendre plusieurs mois et la mise en place 
d'un système alternatif de santé pourrait prendre des années, 
ont prévenu jeudi des conseillers parlementaires républicains. 
    Donald Trump, qui prendra ses fonctions le 20 janvier 
prochain, a promis d'abroger l'Obamacare, la mesure phare de 
Barack Obama sur le plan de la politique intérieure dont 
l'objectif est de fournir une couverture maladie aux millions 
d'Américains qui en sont privés. 
    Des parlementaires républicains ont assuré que cette 
abrogation serait la première mesure du président élu, affirmant 
qu'ils se précipiteraient dans le bureau ovale pour obtenir la 
signature du futur président. 
    S'exprimant sous le sceau de l'anonymat, des conseillers 
parlementaires de la Chambre des représentants ont toutefois 
concédé que la procédure prendrait plus de temps que prévu. 
    "Nous parlons de semaines, en deux mois, pas non plus de 
beaucoup de mois" pour que l'abrogation soit adoptée par le 
Congrès, a dit l'un des conseillers, ajoutant que les 
républicains espéraient "certainement" que l'abrogation soit 
promulguée au cours du premier semestre 2017. 
    L'abrogation formelle "pourrait intervenir d'ici deux ans, 
ou d'ici trois à quatre ans. Nous devons attendre de savoir 
jusqu'où l'administration Trump veut aller par rapport au 
calendrier", a dit un deuxième conseiller. 
    Quelque 20 millions d'Américains ont obtenu un accès à une 
couverture santé grâce à l'Affordable Care Act, le nom officiel 
de l'Obamacare, mais une grande majorité de républicains 
estiment que cette mesure outrepasse les prérogatives de l'Etat 
et proposent de donner davantage de contrôle aux Etats sur la 
santé. 
 
 (Sucan Cornwell, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant