L 1- Nantes : Stepinski espère une intégration rapide

le
0
L 1- Nantes : Stepinski espère une intégration rapide
L 1- Nantes : Stepinski espère une intégration rapide

Arrivé à Nantes le 29 août dernier, mais reparti ensuite en sélection, le jeune attaquant polonais Mariusz Stepinski (21 ans) a livré ses premiers mots ce mercredi à la web TV du club.

Si son transfert du Ruch Chorzow à Nantes a mis du temps à se débloquer, Mariusz Stepinski est officiellement un Canari depuis le 29 août dernier. Reparti en sélection ensuite, avec les Espoirs polonais, l’attaquant de 21 ans (qui a participé à l'Euro 2016 en France mais n'a pas joué une seule minute) a attendu ce mercredi pour livrer ses premiers mots sur son arrivée en Loire-Atlantique. Passé déjà par cinq clubs différents pendant sa courte carrière (Lodz, Nuremberg, le Wisla Cracovie et donc Ruch Chorzow et Nantes), Mariusz Stepinski a été impressionné par les infrastructures nantaises. « La Jonelière est un très beau centre d’entraînement. Tout est fait pour se concentrer sur le foot. Il y a tout pour s’épanouir ici, il ne manque rien. C’est un centre d’entraînement de niveau européen. C’est certain que cela va me plaire et je vais tout faire pour réussir. Je veux être sur le terrain le plus vite possible. Il y a une super ambiance lors des matchs. J’ai beaucoup apprécié les supporters et leurs encouragements tout au long du match (contre Monaco le 20 août, ndlr). J’espère jouer le plus vite possible devant eux. »

Apprendre le français rapidement

Alors que Nantes va affronter deux promus (Metz et Nancy) puis deux grands clubs français (Saint-Etienne et Marseille) pendant le mois de septembre, l’attaquant polonais espère peu à peu avoir sa chance pour montrer ses qualités devant le but. « Je souhaite continuer ma progression et marquer des buts avec le FC Nantes. Pour le moment, marquer des buts c’est mon point fort. J’espère que ça va continuer et que je vais réussir ici. J’espère aussi m’intégrer dans ce club et rendre l’effectif encore plus fort. » Pour cela, il va apprendre le français le plus vite possible « pour parler dans le vestiaire avec mes camarades, les coachs, mais aussi dans la vie quotidienne ». Et si tout se passe bien dans la vie de groupe et la vie quotidienne pour le joueur aux 31 buts sur les cinq dernières saisons, cela devrait l’aider à trouver le chemin des filets pour les Canaris...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant