L 1 : l'OM évite la défaite à Lorient grâce à Mandanda

le
0
L 1 : l'OM évite la défaite à Lorient grâce à Mandanda
L 1 : l'OM évite la défaite à Lorient grâce à Mandanda

Sur un plan purement comptable, l'affrontement entre Lorient et Marseille constituait une banale rencontre du ventre mou, entre le 12e et le 11e de Ligue 1. Mais l'OM, relégué à 7 points du podium avant la journée, clamait encore son rêve d'Europe, avec la ferme intention de le démontrer par une victoire au Moustoir. Michel avait toutefois tempéré les ambitions durant les derniers jours, et le déroulé lui a donné raison. L'OM, qui était pourtant sur une bonne série à l'extérieur (6 victoires, 4 nuls), a encore déçu, obtenant un 15e match nul de la saison (1-1).

Les coéquipiers de Nkoulou ont rapidement été mis en danger par des Lorientais, bien moins obnubilés par la pression du résultat. Décomplexés, les Merlus ont d'abord buté sur un Mandanda toujours aussi brillant, bien que livré à lui même (6e, 14e). La sortie de Benjamin Mendy au quart d'heure de jeu n'a pas arrangé les affaires de l'OM, avec une réorganisation forcée pour Michel.

Neuf arrêts de Mandanda

Au moment où les Marseillais semblaient enfin se structurer et à se montrer dangereux, une erreur de marquage de Rekik a tout remis en cause, en permettant à Waris, esseulé, de battre sereinement Mandanda (34e). La défense marseillaise dans son ensemble a abandonné son gardien à son sort. Waris, parti seul dans le dos de la défense, a manqué le break en dévissant sa frappe (38e), puis le gardien numéro 2 des Bleus a réalisé une double parade sublime sur une frappe de Barthelmé et une tête à bout portant de Waris (45e+1).

Au bord du K.-O. pendant 45 minutes, Marseille a réagi dès la reprise quand Isla a trompé Lecomte, après une frappe de Batshuayi déviée par Touré (46e). La sortie sur blessure de Rekik (52e) et l'entrée de Rolando ont apporté un léger surplus de stabilité. Mais l'OM a continué à se faire peur.

Mandanda a réalisé une parade splendide sur une frappe déviée de Guerreiro (85e) et Jouffre a manqué le cadre à 10 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant