Kyrgios : "Je ne demande à personne de venir me voir"

le
0
Kyrgios : "Je ne demande à personne de venir me voir"
Kyrgios : "Je ne demande à personne de venir me voir"

Défait sèchement par Mischa Zverev au 2e tour du Masters 1000 de Shanghai, Nick Kyrgios a souvent donné l'impression de ne pas être concerné par son match. La réponse de l'Australien en conférence de presse fut cinglante.

Retours sans conviction, services à deux à l'heure ou attitude désinvolte, c'est peu dire que Nick Kyrgios a "balancé" son match du 2e tour du Masters 1000 de Shanghai face à Mischa Zverev (3-6, 1-6). En retour, l'Australien a essuyé quelques sifflets de la part des spectateurs présents au bord du court. En conférence de presse, l'actuel 14e joueur mondial avouait ne pas comprendre les protestations du public : "S'ils savaient de quoi ils parlent ils seraient sur un court de tennis et y rencontreraient la réussite eux aussi. Non, je ne comprends pas du tout. Ils ne savent pas ce que je traverse donc, non, je ne comprends pas. Et vous ?" "Vous savez que je suis imprévisible" Les journalistes tentent alors d'expliquer à leur interlocuteur que les spectateurs ont payé un billet et qu'ils sont en droit d'attendre quelque chose. La réponse de Kyrgios ne manque pas d'air : "Je ne leur dois rien. J'ai envie de leur dire: c'est votre choix. Vous voulez acheter un ticket ? Venez me voir. Vous savez que je suis imprévisible. Si vous n'aimez pas, moi je ne vous ai pas demandé de venir voir. Partez. Si vous êtes si bons pour donner des conseils, si bons en tennis, pourquoi vous n'êtes pas aussi bons que moi ? Pourquoi vous n'êtes pas sur le circuit ? Moi je ne vous dois rien, ça ne m'empêchera pas de dormir ce soir." Le Masters ? "Je m'en contrefous" Pour terminer, l'assistance présente a questionné le récent vainqueur du tournoi de Tokyo sur sa motivation d'accrocher une place pour le Masters de fin d'année à Londres : "Le Masters ? Pour être complètement honnête avec vous, je m'en contrefous ", a lâché Kyrgios. La réponse a le mérite d'être claire.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant