Kyky parisien

le
0
Kyky parisien
Kyky parisien

Trois, deux, un, zéro... Et top, fin des rumeurs, Kylian Mbappé est parisien ! Une nouvelle qui rend le mercato parisien encore plus dingue qu'il ne l'était déjà, mais qui amène surtout beaucoup de questions. Alors, Mbappé à Paris, coup de génie ou coup de folie ?

Pierre Sled en aurait lâché son micro. Perché sur ses patins à roulettes, Taïg Khris aurait sans doute eu du mal à garder son équilibre. Décamètre à la main et casquette vissée sur son crâne chauve, Barry White aurait écarquillé les yeux, puis bégayé avant de rendre le verdict : " Le record... n'est pas battu ! " L'émission L'été de tous les records nous manque, et aurait eu du boulot si elle avait dû commenter le mercato du PSG. Et en effet, le record n'est pas battu. 180 millions d'euros - et quelques bonus qui traînent par-ci par-là -, c'est 42 millions d'euros de moins que le transfert qui vient de prendre place dans le Guinness Book. À la rigueur, Mbappé peut se targuer d'avoir battu, d'avoir ravagé même, le record de la transaction la plus chère réalisée entre clubs français. Une médaille d'or qui pendait jusqu'à présent autour du joli cou de Yoann Gourcuff, envoyé de Bordeaux à Lyon pour environ 26 millions de pièces sonnantes et trébuchantes il y a quelques années. Mais le PSG s'en tape. Nasser a désormais deux de ses joueurs sur les deux premières marches du podium des footballeurs les plus chers du monde, et l'attaque Neymar-Cavani-Mbappé qui se profile fait peur, même aux supporters parisiens qui se demandent encore si tout ça est bien réel. Sauf qu'une fois que l'effet de surprise, l'état de grâce et la sensation de vivre un rêve seront retombés, il restera les considérations terre à terre, les questions d'ordre rationnel : Mbappé à Paris, pour quoi faire ? Pour jouer où ? Comment ?

Unai Emeriche


Envoyer Mbappé à Paris, c'est d'abord respecter le choix de Kyky. Le bonhomme de Bondy voulait rentrer sur ses terres, revenir dans son fief, retrouver les bras de cette région parisienne qu'il a quitté à même pas quinze ans. Et si au passage ça permet de jouer avec Neymar, Verratti et le reste de la bande, et de se mettre un salaire à huit chiffres par an dans les poches, eh bien tant mieux. Le paradoxe, c'est que sportivement parlant, Mbappé vient entourer d'un flou qu'Emery va devoir rapidement dissiper. Le PSG avait-il besoin d'un attaquant alors qu'il a Draxler, Lo Celso, Guedes, Lucas et Di María

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant