Kurzawa a-t-il fait une croix sur l'Euro ?

le
0
Kurzawa a-t-il fait une croix sur l'Euro ?
Kurzawa a-t-il fait une croix sur l'Euro ?

La saison passée, Laywin Kurzawa était l'un des tauliers de Monaco et la doublure de Patrice Évra en sélection. Mais depuis août et son transfert à Paris, il n'est plus dans les listes de Didier Deschamps, qui lui préfère Lucas Digne. En signant au PSG, le latéral gauche a-t-il fait une croix sur le prochain Euro ?

Cet été, Paris a claqué 25 millions d'euros pour le déloger de Monaco. Autant dire que dans le projet parisien, même si le compte bancaire de QSI ressemble à un puits sans fond, Laywin Kurzawa n'est pas considéré comme un simple faire-valoir. Malgré tout, pour cette première saison dans la capitale, l'international français de 23 ans doit composer avec le statut de remplaçant de Maxwell. Un statut qu'il semble accepter, avant peut-être de devenir le numéro 1 quand le Brésilien aura tiré sa révérence à la fin de la saison. Toujours est-il qu'avant cette échéance, un Championnat d'Europe sur le sol français se profile en juin. Et alors qu'il semblait un candidat naturel pour en être au mois d'août, le latéral gauche formé à Monaco n'apparaît plus dans les listes de Didier Deschamps, au point de laisser penser que ses chances de disputer l'Euro sont nulles. Son tort ? Un temps de jeu trop réduit - 8 matchs de Ligue 1, un de Ligue des champions et deux autres en coupes - quand son prédécesseur à Paris, Lucas Digne, est revenu en grâce avec son statut de titulaire à la Roma. Sa logique, le sélectionneur l'avait d'ailleurs clairement expliquée en conférence de presse, pour justifier l'absence de celui qu'il avait lancé en novembre 2014 contre l'Albanie : " il fait un choix. Par rapport à sa situation à l'AS Monaco, il est sûrement très heureux d'être à Paris, mais il joue très peu. À lui dans ces circonstances-là de compenser son faible temps de jeu et le match qu'il a à jouer, on ne le joue pas avec la confiance d'un joueur qui enchaîne trois matchs dans la semaine. "

Kurzawa-Digne, destins contraires


Entre Kurzawa et Digne, les trajectoires se sont donc croisées, avant peut-être de se rejoindre l'été prochain. Pour l'ancien international Luc Sonor, des deux joueurs, Lucas Digne est celui " qui a eu le choix de carrière le plus intelligent ". Car pour celui qui a vécu ses plus belles heures sous les couleurs de l'AS Monaco, Kurzawa " aurait mieux fait de rester sur place, où il avait tout pour réussir. Quand il a signé à Paris, je me suis dit qu'il était fou. " Cette prise de risques à un an de l'Euro, l'intéressé semble l'avoir intégrée à sa réflexion estivale, comme il l'a récemment expliqué sur les ondes de France Bleu : " Je savais qu'il y avait l'Euro 2016, je savais aussi qu'il y…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant