Kuroda-Les marchés pourraient être pris de court sur l'inflation

le
0

WAIZATA (Minnesota), 20 avril (Reuters) - Les marchés financiers "risquent d'être surpris" si la Banque du Japon atteint son objectif de 2% d'inflation en 2016 et que les taux d'intérêt au Japon commencent à augmenter en conséquence, selon le gouverneur de la BoJ. Haruhiko Kuroda, qui s'exprimait dimanche lors d'une conférence dans le Minnesota après les réunions de printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale à Washington, a indiqué que la politique monétaire expansionniste de la BoJ lancée en 2013 et renforcée en octobre fonctionnait comme prévu pour sortir de la déflation. Mais, a-t-il ajouté, il y a un décalage entre d'un côté le scepticisme des marchés financiers, qui doutent d'une relance de l'inflation après deux décennies de déflation et de stagnation économique, et de l'autre la confiance de la Banque du Japon, qui est convaincue de pouvoir atteindre son objectif de 2% d'inflation d'ici au début de l'année 2016. "Les anticipations du marché sur les taux d'intérêt dans les années à venir sont tellement basses, alors que nous nous attendons, comme je l'ai dit, à atteindre l'objectif de 2% d'inflation en 2015 ou au début de 2016", a dit Haruhiko Kuroda. "Cela signifie que les taux d'intérêt devraient augmenter progressivement et donc que (...) les marchés japonais pourraient être surpris." Il a précisé que la BoJ s'attendait à ce que l'inflation "s'accélère progressivement" plus tard dans l'année au fur et à mesure que l'impact de la baisse des cours du pétrole deviendra moins déterminant. (David Bailey, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant