Krisztián Németh, atout coeur

le
0
Krisztián Németh, atout coeur
Krisztián Németh, atout coeur

Maqué avec une handballeuse élevée dans la partie magyarorphone de la Slovaquie, Krisztián Németh est l'un des représentants de charme du " Nemzeti 11 " qui va mettre le paquet pour défier la logique et battre la Belgique. La journaliste américaine Kacie McDonnell ne s'y est pas trompée en le conviant à une séance de jongles télévisée, parsemée de regards complices lorsqu'il impressionnait la MLS au Sporting Kansas City. De quoi inquiéter sa belle face à son potentiel de lover ?

Elle s'appelle Zsóka. Zsóka Horváth. Elle est originaire de Dunajská Streda (Dunaszerdahely en magyar, ndlr) et maîtrise parfaitement l'idiome de Viktor Orbán. En Hongrie, on la connaît pour avoir porté les couleurs du FTC Rail-Cargo, écurie costaude de hand féminin local et ponte à l'échelon continental. Tout en suivant des études de droit. Zsóka est la dulcinée de Krisztián Németh, 27 ans dont trois dans la réserve de Liverpool plus des crochets par l'Olympiakos, Roda JC en Hollande et maintenant le Qatar. Zsóka ne suinte pas la jalousie à la voir mais elle a dû avaler son goulash de travers en découvrant cette interview sur la chaîne locale 41 de Kansas City, où son cher et tendre se fait taquiner par la bombe Kacie McDonnell habituellement préposée à l'info trafic autour du "Heart of America ". Si Németh a conquis le coeur des USA au cours d'un joli exercice 2015 (28 matchs, 10 buts), couronné par une coupe nationale, les téléspectateurs ignorent que le sien est pris par Zsóka. Alors Kacie le dévore du regard en lui demandant s'il est seul. Gêne. Puis elle propose une série de jongles à deux. Krisztián re-rougit.



Normal : McDonnell est du genre avion de chasse. Grande brune élancée aux yeux noisette, teint travaillé au solarium, poitrine généreuse, photos aguicheuses en bikini sur Instagram, habiletée journalistique affûtée sur l'antenne pensylvanienne de Fox News à Philadelphie avant de débarquer à " KC " et sex-appeal qui a séduit le base-balleur des Royals Eric Hosmer. Romantisme zéro comparé à LA rencontre entre Németh et la mignonne Horváth, dans un hôpital de Győr en marge d'un check-up. " Zsóka jouait au Ferencváros, moi au MTK. Nos licences respectives étaient sur le point d'expirer alors on devait consulter un médecin histoire de vérifier qu'on était toujours aptes. Ça s'est fait comme ça", raconte le joli-coeur. On était au bon endroit, au bon instant. Zsóka est à la fois mon âme-soeur et mon amie. Je sais que c'est super cliché de…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant