Kraft sépare ses bonbons et biscuits de son fromage 

le
0
Le numéro deux mondial de l'alimentaire scinde sa branche américaine de ses activités snacking.

Kraft, numéro deux mondial de l'agroalimentaire, s'apprête à vivre une nouvelle métamorphose. Quatre ans après sa séparation du cigarettier Philip Morris et l'acquisition de LU (Danone), dix-huit mois après l'OPA sur Cadbury, son PDG, Irene Rosenfeld, a annoncé jeudi la prochaine scission du groupe. «Le conseil d'administration veut créer deux sociétés cotées indépendantes: les snacks, à l'échelle mondiale, à forte croissance, et une activité d'épicerie nord-américaine à fortes marges», a indiqué Kraft, qui se donne d'ici à la fin de 2012 pour y parvenir. Le groupe n'a indiqué ni les noms de ces entités, ni l'identité de leurs futurs dirigeants.

L'épicerie (16 milliards de dollars de chiffre d'affaires) regroupera des marques historiques: fromage Philadelphia, café Maxwell House, flans Jell-O, les saucisses Oscar Mayer, les sauces Miracle Whip... L'autre société rassemblera les marques de chocolat (Milka, Cadbury), biscuits (Oreo, LU), chewing-gums (

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant