Kosovo, Italie : ce que change la nationalité des Dibrani

le
0
Selon leur véritable lieu de naissance, les enfants Dibrani et leur mère n'ont pas les mêmes droits. » Leonarda : l'enquête administrative pourrait légitimer un retour

La mère et les cinq enfants Dibrani peuvent-ils revenir en France?

En tant que ressortissants italiens et selon les articles 20 et 21 du traité de Lisbonne, ces derniers peuvent circuler et séjourner dans n'importe quel pays de l'Union et, donc, revenir depuis le Kosovo indifféremment en France ou en Italie. En revanche, s'ils veulent s'établir dans l'Hexagone, ils auront trois mois pour prouver «leur capacité à se maintenir dans ce pays qui n'est pas le leur». Dans le cas contraire, ils devront retourner en Italie pour ne pas être à la charge du système social français, mais à celle de l'Italie, leur pays d'origine.

Au cours de ces trois mois, à quelle aide peut prétendre la famille?

En tant que ressortissant de l'UE, pas grand-chose....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant