Kosciusko-Morizet pourrait être candidate à la tête de l'UMP

le
1
Kosciusko-Morizet pourrait être candidate à la tête de l'UMP
Kosciusko-Morizet pourrait être candidate à la tête de l'UMP

PARIS (Reuters) - Nathalie Kosciusko-Morizet, l'ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle, a laissé entendre lundi qu'elle pourrait être candidate à la présidence de l'UMP si sa ligne politique n'était pas représentée dans la formation.

Le principal parti de droite doit élire son nouveau président lors d'un congrès en novembre.

Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé et l'ancien Premier ministre François Fillon briguent la direction du mouvement.

"Si ma ligne était reprise, partagée largement, y compris par d'autres qui ont plus de qualités que moi pour la porter, je me rangerais derrière eux", a dit Nathalie Kosciusko-Morizet sur BFM-TV et RMC.

"Si elle ne l'était pas, je serais tentée d'aller la porter devant les militants", a-t-elle ajouté.

L'UMP, qui n'a pas échappé aux règlements de comptes après sa défaite des législatives, a annoncé récemment le lancement d'une "réflexion programmatique" sur ses valeurs.

Plusieurs responsables du parti jugent nécessaire une clarification sur son positionnement envers le Front national avant le renouvellement de la direction.

La députée de l'Essonne, qui s'est opposée à la stratégie du "ni Front national, ni front républicain" choisie par l'UMP dans l'entre-deux tours des législatives, propose de reconstruire la droite autour d'une opposition nette à tout accord avec le Front national.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4542349 le lundi 25 juin 2012 à 10:47

    Vive le parti socialiste bis avec Kiosciusko-Morizet !