Kosciusko-Morizet plaide pour un nouveau vote

le
0
Lui aussi resté neutre dans la bataille qui a opposé Copé et Fillon, Bruno Le Maire souhaite que le président de l'UMP ne s'engage pas dans la présidentielle de 2017.

Les bonnes volontés seront-elles suffisantes pour éviter la scission? Le week-end dernier encore, Nathalie Kosciusko-Morizet lançait un «halte au feu» désespéré sur son compte Twitter. «L'UMP est notre bien commun, nous voulons le conserver, laissons faire la commission Juppé», écrivait la députée maire de Longjumeau (Essonne). Sauf que, depuis, Alain Juppé a, de guerre lasse, jeté l'éponge...

Une pétition sur Internet

Aux grands maux, les grands remèdes: NKM, qui était restée neutre dans le duel opposant Jean-François Copé à François Fillon, a décidé, lundi matin sur Europe 1, de se faire l'avocate d'une idée partagée par une majorité de sympathisants UMP, selon un sondage pour le JDD: revoter. Pour cela, l'ancienne ministre de l'Écologie a lancé une pétition sur Internet, sur ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant