Korian veut devenir le leader européen des maisons de retraite

le
0
Le groupe français livre bataille contre ses compatriotes Orpéa et Medica sur un marché en plein boom.

Dopés par leurs bons résultats semestriels, les groupes français de maisons de retraite n'hésitent plus à afficher leurs grandes ambitions. Korian, le numéro deux (321 établissements médicalisés dans l'Hexagone, en Allemagne et en Italie, soit 34.000 lits), veut prendre la première place en Europe. «On vise à être le leader européen et on va l'être. Nous le sommes déjà en Allemagne et tout près de l'être en France», a déclaré jeudi son directeur général, Yann Coléou.

Le groupe affiche un résultat net de 16,6 millions d'euros, en hausse de 59,2 %, au premier semestre 2013. Son chiffre d'affaires a progressé de 21 %, à 663,1 millions d'euros, en partie grâce à l'acquisition au printemps dernier du groupe allemand Curanum. En Allemagne, où 200.000 lits seront créés en dix ans, Korian prévoit de créer à lui seul 10.000 lits, soit l'équivalent de «douze nouv...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant