Korian : un plan à cinq ans peu engageant

le
0
Un établissement Korian à Lisieux. (© Korian)
Un établissement Korian à Lisieux. (© Korian)

Les résultats semestriels de l’exploitant de maisons de retraite n’ont pas emballé les investisseurs. Le titre a perdu 6,5% hier et est lanterne rouge du SBF 120 aujourd'hui avec un repli de plus de 4%.

La hausse de 16% du chiffre d’affaires (dont 4% en croissance interne) – déjà connue – s’est accompagnée d’une progression de la marge opérationnelle (Ebitda) qui passe de–,6 à 14,1%.

La baisse progressive de la proportion des lits dans des établissements en cours de restructurations (récemment acquis) alimente mécaniquement l’amélioration de la profitabilité. En outre, le parc d’établissement matures (c’est-à-dire aux «normes») génère une marge opérationnelle avant loyer (Ebitdar) de 27,9%, comparable à celle de ses grands concurrents (dont Orpea).

Mais les difficultés rencontrées en Allemagne depuis un an et liées à l’intégration laborieuse de Casa Reha ont pesé sur la marge. Le groupe a notamment eu massivement recours à l’intérim pour compenser des recrutements trop faibles d’apprentis à la rentrée 2015.

Par ailleurs, les dirigeants ont confirmé leurs objectifs pour l’exercice 2016 : un chiffre d’affaire en croissance de 9% (dont 4% de croissance interne) et une marge opérationnelle de plus 14%, contre–,3% l’an passé.

Croissance annuelle moyenne prévue à 5%

Sophie Boissard, directrice générale depuis fin 2015, a par ailleurs

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant