Korian: en chute libre après un profit warning.

le
0

(CercleFinance.com) - Séance noire pour Korian, dont le titre dévisse de 14,6% dans un marché en lourde baisse. L'action du spécialiste du Bien Vieillir affiche maintenant un bilan déficitaire de près de 27% depuis le 1er janvier et est plombée aujourd'hui par un avertissement sur résultats.

En marge de la publication de ses revenus annuels, Korian a en effet indiqué que la profitabilité en 2015 sera finalement inférieure à ce qui était prévu au départ. Le groupe table désormais sur un repli de l'ordre de 100 points de base de son taux de marge d'Ebitda par rapport à 2014.

Un réajustement à la baisse que les intervenants sanctionnent lourdement, quand bien même Korian a usé de trésors de diplomatie dans son communiqué. 'Cette révision tient en premier lieu aux conséquences d'une définition plus stricte, de la part du nouveau management du groupe, des éléments constitutifs du résultat non courant et des dépenses activables. Cette approche a conduit au reclassement de certaines dépenses (essentiellement des charges de personnel et des dépenses liées aux évolutions des systèmes d'information) dans le résultat opérationnel courant et par voie de conséquence dans l'Ebitda', a-t-il ainsi expliqué.

Et de poursuivre: 'cette révision tient à une performance opérationnelle au second semestre moins bonne qu'anticipée, du fait de dépenses mal maîtrisées en Allemagne et à la constatation de surcoûts opérationnels non anticipés en France'.

La société continue par ailleurs de cibler un chiffre d'affaires de 3 milliards d'euros à fin 2016, contre 2,579 milliards au terme de l'exercice clos (+3,2% en données pro forma).

L'activité a cependant déçu au quatrième trimestre, avec un chiffre d'affaires de 660 millions d'euros en progression de 3,4% et de 1,8% en organique, contre 673 millions attendus par le consensus.

'Le trimestre a vu la croissance organique se tasser, particulièrement en France (+1,1% contre +2,7% sur les 9 derniers mois)', a observé Portzamparc, qui a ramené son objectif de cours à 28 euros, contre 32 euros auparavant, tout en maintenant son rating 'conserver'. Il reste que l'exercice 2015 se sera finalement révélé 'morose', avec une faible croissance organique et une baisse des marges, a souligné l'intermédiaire, qui a aussi recalibré ses prévisions à la baisse et selon lequel 2016 sera une année 'test' pour le nouveau management.

On ne saurait lui donner tort.

(G.D.)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant