Korian doit encore faire ses preuves

le
0
L'établissement de Korian Pontlieue, dans la Sarthe. (© Korian)
L'établissement de Korian Pontlieue, dans la Sarthe. (© Korian)

Le spécialiste des maisons de retraite médicalisées a dévoilé un chiffre d’affaires de 1,26 milliard d’euros au premier semestre, en hausse de seulement 2,6% à données comparables. Les dirigeants ont pour­tant confirmé les objectifs de 2,6 milliards d’euros de recettes cette année et de trois milliards en 2017. Une estimation qui tient compte «des premiers signes de nos actions de développement», c’est-à-dire d’acquisitions futures.

La société a des ­leviers à actionner, avec quelque 540 millions d’euros levés par émission d’obligations depuis fin 2014. Elle a surtout «les moyens de surprendre», et de dépasser par la croissance externe les objectifs, somme toute modestes, qu’elle s’est fixés, estime un analyste. En Allemagne, le taux d’occupation des établissements est inférieur à la moyen­ne du groupe et les loyers plus élevés. Il y a, là aussi, un retard à combler.

Bloc "A lire aussi"

Mais il ne suffit pas d’invoquer les acquisitions pour les matérialiser. La société a des exigences de rentabilité sévères, sans doute imposées par un actionnariat très financier. Une stricte sélectivité est donc de rigueur. Or, la concurrence est rude. Rien qu’en juillet, Orpea a fait l’acquisition de Residenz-Gruppe Bremen, en Allemagne (3.000 lits) – un dossier pour lequel Korian avait déposé une offre – et Domusvi, non

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant