Korean Airlines: Le scandale des noix rebondit

le , mis à jour à 05:08
0

SEOUL, 22 mai (Reuters) - Une cour d'appel sud-coréenne a ordonné vendredi la remise en liberté de la fille du président de la compagnie aérienne Korean Airlines, condamnée à un an de prison pour avoir retardé le décollage d'un avion parce qu'on lui avait servi des noix de macadamia en sachet, et non sur une assiette. Heather Cho avait été condamnée en février. Invoquant son absence de casier judiciaire et le fait qu'elle est la mère de deux jeunes enfants, des jumeaux, la cour d'appel a réduit sa peine à dix mois avec sursis et ordonné sa libération. L'incident s'est produit le 5 décembre à l'aéroport John F. Kennedy de New York. Outrée par la qualité du service à bord, Cho avait ordonné que l'appareil, sur le point de décoller, revienne à la porte d'embarquement pour que le chef de cabine soit expulsé. On ignore si les procureurs ont l'intention de contester ce jugement en appel. L'avocat de Heather Cho a indiqué lui que sa cliente nourrissait des regrets pour son comportement. L'esclandre de l'ancienne vice-présidente responsable des services en vol de la compagnie sud-coréenne, qui a démissionné après le scandale, symbolise le mépris et l'arrogance que l'opinion sud-coréenne reproche majoritairement aux cadres dirigeants. (Ju-min Park; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant