Kofi Annan reconnaît l'échec de sa mission en Syrie

le
0
Au lendemain de la réunion à Paris des Amis du peuple syrien, plus de 60 personnes, dont 30 civils, ont été tuées ce samedi.

Chargé depuis quatre mois d'imposer son plan de paix à la Syrie, l'émissaire de l'ONU Kofi Annan ne peut que constater son échec. Dans un entretien au Monde, il reconnaît qu'il n'a «pas réussi» sa mission et plaide pour un rôle de l'Iran dans la résolution de la crise. «Des efforts importants ont été déployés pour essayer de résoudre cette situation de manière pacifique et politique. A l'évidence, nous n'avons pas réussi. Et peut-être n'y a-t-il aucune garantie que nous allons réussir», estime Kofi Annan. «Mais avons-nous étudié des alternatives? Avons-nous mis les autres options sur la table? J'ai dit cela au Conseil de sécurité de l'ONU, ajoutant que cette mission n'était pas indéfinie dans le temps, comme mon propre rôle», ajoute-t-il.

L'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe a évoqué l'influence de la Russie, allié du régime de Damas qui a bloqué jusqu'à présent toute action internationale résolue contre le pouvoir de Bachar al-Assad, tout e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant