Kofi Annan "choqué" par une violence "inacceptable" en Syrie

le
0
KOFI ANNAN JUGE "INACCEPTABLE" L'ESCALADE DES VIOLENCES EN SYRIE
KOFI ANNAN JUGE "INACCEPTABLE" L'ESCALADE DES VIOLENCES EN SYRIE

GENEVE (Reuters) - Kofi Annan a jugé dimanche que l'escalade "inacceptable" des violences en Syrie enfreignait les garanties qui lui ont été données au sujet d'un prochain arrêt des combats.

L'émissaire spécial des Nations unies et de la Ligue arabe a demandé aux forces de Bachar al Assad de se retirer des centres urbains d'ici mardi, ce que Damas a accepté. Il a aussi réclamé un arrêt complet des violences de la part du régime et des rebelles d'ici jeudi à 06h00 (03h00 GMT) conformément à son plan de paix.

"Je suis choqué par les informations récentes au sujet d'une augmentation des violences et des atrocités dans plusieurs villes et villages de Syrie, qui provoquent un nombre inquiétant de victimes, de réfugiés et de déplacés, en violation des assurances qui m'ont été données", dit Kofi Annan dans un communiqué.

"Alors que nous nous approchons de la date butoir du mardi 10 avril, je rappelle au gouvernement syrien la nécessité de respecter pleinement ses engagements et je souligne que l'escalade actuelle des violences est inacceptable", poursuit-il.

"Je suis en contact permanent avec le gouvernement syrien et je demande à tous les Etats ayant une influence sur les parties de l'exercer maintenant pour garantir la fin du bain du sang et le début du dialogue", a ajouté le diplomate ghanéen.

Stéphanie Nebehay, Bertrand Boucey pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant