Kodak fait saliver les fabricants de smartphones

le
0
La valeur du portefeuille de brevet d'imagerie numérique du géant de la photo ne cesse d'augmenter depuis le rachat de Motorola Mobility par Google. Kodak serait justement à la recherche d'un repreneur.

De nombreux observateurs estiment que Kodak a manqué le tournant du numérique. Le géant de la photographie, âgé de 130 ans, pourrait aujourd'hui prendre sa revanche grâce à son arme clé : un portefeuille de 1100 brevets d'imagerie numérique. Ces derniers attisent les convoitises des géants de l'informatique et de la téléphonie, d'Apple à Microsoft en passant par Research in Motion (RIM) - maison mère de Blackberry - et Google, qui multiplient les achats dans ce secteur pour améliorer les fonctionnalités de leurs téléphones.

Le phénomène a été illustré dernièrement par le rachat, pour 12,5 milliards de dollars, de Motorola Mobility par Google. Une opération qui permet au géant de l'Internet de mettre la main sur un juteux portefeuille de près de 17.000 brevets de téléphonie. Début juillet, un consortium mené par Apple et Microsoft a déboursé 4,5 milliards de dollars pour acquérir les brevets de l'équipementier en télécoms canadien en faillite Nortel.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant