Kobani-Ankara demande aux USA d'intensifier leurs frappes

le
0

(actualisé avec consultations américano-turques) ISTANBUL, 7 octobre (Reuters) - La Turquie a demandé aux Etats-Unis d'intensifier leurs frappes aériennes afin d'empêcher les djihadistes de l'Etat islamique (EI) de s'emparer de la ville kurde syrienne de Kobani, a déclaré mardi un haut responsable turc. "Notre gouvernement et nos institutions ont insisté auprès des Américains sur la nécessité d'intensifier sans attendre les bombardements aériens, qu'il faut mener plus activement, plus efficacement", a déclaré le vice-Premier ministre turc Yalcin Akdogan, dont les propos sont relayés par le site internet de la chaîne de télévision AHaber. Les combattants de l'EI, progressant dans le sud-ouest de Kobani, font monter la pression sur Ankara pour intervenir dans le conflit. Des milliers de Kurdes de Turquie ont manifesté mardi dans plusieurs villes, dont Istanbul, pour protester contre l'inaction de leur pays face aux événements en cours à Kobani. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré mardi que Kobani, située tout près de la frontière turque, était sur le point de tomber aux mains de l'EI. Les Américains ont accéléré leurs consultations avec les Turcs, mardi, sur le rôle que pourrait jouer Ankara au sein de la coalition anti-djihadistes conduite par les Etats-Unis. Le secrétaire d'Etat John Kerry a parlé à deux reprises avec le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu - une première fois lundi soir puis à nouveau mardi matin, a déclaré Jen Psaki, porte-parole du département d'Etat américain. "La Turquie détermine actuellement quel rôle plus large elle jouera(...)", a dit la porte-parole. Le général en retraite John Allen, émissaire chargé par Barack Obama de mettre en place la coalition internationale contre l'EI, et son adjoint Brett McGurk se rendront en Turquie dans le courant de la semaine pour des entretiens, a déclaré Jen Psaki. (Humeyra Pamuk à Istanbul et Lesley Wroughton à Washington; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant