Klopp, empereur de Mayence

le
0
Klopp, empereur de Mayence
Klopp, empereur de Mayence

En match avancé de la 22e journée de Bundesliga, Dortmund reçoit Mayence. Un club que connaît particulièrement bien Jürgen Klopp, pour l'avoir connu 27 années, tant comme joueur qu'entraîneur.

Ne dites pas à Jürgen Klopp qu'il ne connaît pas la lutte pour le maintien. Ce serait un mensonge, une erreur quant à la carrière du coach des Schwarzgelben, car il était un temps où Kloppo usait ses poumons et ses cordes vocales en 2. Bundesliga, à Mayence, d'abord en tant qu'honnête buteur, puis en position de jeune coach qui n'a pas même eu le temps d'arrêter sa carrière. Klopp a commencé à entraîner pour jouer à l'Abstiegskampf (la lutte pour le maintien, ndlr). À l'hiver 2001, son équipe peine en championnat et peut craindre une relégation en Regionalliga. Suite à une défaite 1-3 face à Greuther Fürth, le manager des 05ers Christian Heidel n'a plus le choix. Il ne reste que 11 journées. Quelque chose doit être fait. Un miracle doit venir.
À jamais en deuxième
Klopp signe à Mayence en 1990. En provenance du petit club de Rot-Weiß Frankfurt, qui a mangé son accession en 2. Bundesliga lors des barrages, Klopp signe un bail à long terme. Il ne quitte plus le FSV... ni la 2e division allemande. Pendant 325 matchs, le blondinet porte son équipe dans le ventre mou et n'atteint jamais la promotion au plus haut niveau. Pire, en 97, Mayence est sur le point de réussir, mène contre Wolfsburg à la 34e journée... Et s'effondre. Le VfL finit deuxième, Mayence à la place du con. La Bundesliga passe, Klopp est en pleurs. Toutefois, il peut compter sur le public de Bruchswegstadion, qui l'apprécie à sa juste valeur. Car si Klopp n'est pas le plus débrouillard balle au pied, la technique lui faisant parfois défaut, il se défonce sur le terrain et donne tout ce qu'il peut donner, quitte à reculer au poste de défenseur s'il le faut.


Quitte donc à donner de sa personne et arrêter brusquement sa carrière. En une demi-heure, à l'appel de son manager, il raccroche les crampons et prend possession du banc. À 38 ans, Klopp devient le deuxième plus jeune entraîneur en Allemagne derrière... Matthias Sammer, à Dortmund. Kloppo transforme son équipe en un clin d'œil. Ses fines lunettes rondes lui donnent le surnom de " Harry Potter ", un surnom justifié par les résultats obtenus : à la fin de la saison, Mayence a réussi son pari du maintien sans...





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant