Klinsmann prolongé avant le Mondial

le
0
Klinsmann prolongé avant le Mondial
Klinsmann prolongé avant le Mondial

Certains pays décident de ne pas prolonger leur sélectionneur avant un Mondial. D'autres Fédérations font le choix contraire. Ainsi, le sélectionneur des Etats-Unis, Jürgen Klinsmann, a prolongé son contrat pour quatre années supplémentaires, soit jusqu'en 2018. Il avait succédé à Bob Bradley durant l'été 2011. Son bilan depuis sa prise de fonction : 27 victoires, 10 défaites et 7 matchs nuls. De quoi attiser les convoitises d'autres nations pour recruter l'ancien sélectionneur de l'Allemagne.

Premier de la zone Concacaf

Premiers de la zone Concacaf, devant le Mexique notamment, les USA affronteront l'Allemagne, le Portugal et le Ghana dans le groupe G lors du Mondial Brésilien. Une poule particulièrement relevée où il sera difficile, voire quasiment impossible, de se qualifier pour les huitièmes comme en 2010 en Afrique du Sud. Les Américains s'étaient alors inclinés lors de la prolongation face au Ghana. Mais malgré la forte probabilité d'une élimination au premier tour, la Fédération américaine a décidé de montrer sa confiance en l'Allemand en le prolongeant jusqu'au Mondial suivant, en Russie, et en lui confiant la Direction technique Nationale.

1,8 million d'euros par an

Son nouveau salaire n'a pas été révélé mais il touchait auparavant 1,8 million d'euros par an, soit un peu plus que le salaire estimé d'un Didier Deschamps en France. Et en cas d'un très hypothétique succès final au Brésil un bonus de 7 millions d'euros lui serait octroyé. Jürgen Klinsmann s'est dit très « heureux » et « excité » d'être confirmé à son poste après le Mondial brésilien et espère voir sa formation continuer les progrès entrevus ces derniers mois.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant