Klaus Wowereit, roi de Berlin

le
0
La réélection de ce social-démocrate charmeur à la tête de la capitale allemande le propulse au rang de «chancelisable». » Les sociaux-démocrates conservent Berlin

De notre correspodnant à Berlin.

S'il existait une logique en politique, tout aurait dû plaider en défaveur du maire sortant de Berlin. Cela fait dix ans que le social-démocrate Klaus Wowereit dirige la capitale allemande. Et le taux de chômage y est toujours deux fois plus élevé que la moyenne nationale, les écoles y sont parmi les plus mauvaises du pays, le système de transports publics hors d'âge connaît des pannes à répétition, des voitures y flambent presque chaque nuit, les loyers sont devenus inaccessibles pour les citoyens ordinaires…

Mais rien de tout cela n'a empêché Wowereit d'être confortablement réélu, dimanche, pour un troisième mandat à la tête de la cité-État. Et de faire une entrée en fanfare dans le club des sociaux-démocrates «chancelisables», en infligeant un nouveau revers électoral à Angela Merkel à Berlin.

«Berlin, c'est moi!», résume l'emblématique maire de la capitale sans fausse modestie. «Wowereit et cette ville, c'est une bo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant