Kinshasa veut mobiliser l'Afrique contre Ebola

le
0

KINSHASA, 18 octobre (Reuters) - La République démocratique du Congo (RDC) prévoit de former un millier de volontaires afin de participer à la lutte contre l'épidémie de fièvre Ebola dans l'ouest de l'Afrique. En près de quarante ans, le pays a été confronté six fois à Ebola et a acquis une expérience certaine dans le combat contre la maladie. Le ministre de la Santé, Félix Kabange, a dit espérer que l'initiative de Kinshasa puisse entraîner un élan de "solidarité africaine" et a invité les autres pays à envoyer des volontaires se former dans la capitale congolaise. "Nous avons vu comment la communauté internationale s'est mobilisée et a déployé des moyens en Afrique de l'Ouest. Aujourd'hui, le Congo appelle l'Afrique à se mobiliser", a-t-il dit à Reuters. Une première session de formation, organisée en collaboration avec l'Unicef, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Johns Hopkins University, s'est ouverte cette semaine. Cinquante-six experts en santé publique forment des volontaires qui pourront être ensuite envoyés en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, les pays les plus touchés. La République démocratique du Congo a déjà dépêché une équipe médicale de cinq personnes cet été au Liberia. Depuis août, 69 cas d'Ebola, dont 49 mortels, ont été recensés en RDC. Le dernier cas signalé dans le pays remonte au 4 octobre. La fièvre hémorragique Ebola a été identifiée la première fois en 1976 dans les forêts de la RDC, dans une zone où coule la rivière Ebola qui a donné son nom à la maladie. Depuis mars, l'épidémie actuelle a fait 4.546 morts sur les 9.191 cas recensés en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, selon un bilan communiqué vendredi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). (Aaron Ross, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant