Kinshasa n'a pas apprécié la déclaration de François Hollande

le
0

Le gouvernement congolais a assuré jeudi 22 septembre avoir été "choqué" par l'accusation d'"exactions" contre son peuple lancée par le président français François Hollande à propos des violences de lundi et mardi à Kinshasa. Durée: 00:49

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant