Kingsley Coman veut tout casser

le
0
Kingsley Coman veut tout casser
Kingsley Coman veut tout casser

Convoqué pour la première fois chez les A, Kingsley Coman (19 ans), l'attaquant du Bayern Munich, s'est présenté mardi en conférence de presse. Surpris d'être appelé aussi vite par Didier Deschamps, le joueur prêté par la Juventus Turin veut " tout casser ".

Kingsley Coman, que vous inspire cette première convocation chez les Bleus ? Dans quel état d’esprit êtes-vous ?
Je pense avoir une carte à jouer. Mais il y a encore plein de joueurs qui n’ont pas été appelés et qui ont des cartes à jouer. Tant que la liste pour l’Euro n’est pas donnée, il y aura toujours une chance d’y aller.

En avez-vous parlé avec votre coéquipier Franck Ribéry ?
Il m’a félicité, mais on n’a pas parlé de comment cela se passait dans le groupe. Il va mieux. Il a commencé à retoucher la balle. C’est de bon augure. Pogba ? On est toujours en contact. On s’est retrouvé hier (lundi). On avait donc plein de choses à se raconter. En un an, on a tissé des liens très forts. J’étais très content de le retrouver. On est souvent ensemble car on parle de tout et de rien.

Quels sont vos objectifs avec les A ?
J’arrive avec l’intention de tout casser, mais je pense que c’est normal. L’équipe de France est quelque chose de grand. Mais ça ne doit pas plus m’impressionner que la Juve ou le Bayern. Je n’ai pas plus de pression ici. Je sais ce que je veux et où je veux aller. C’est le plus important. Je suis quelqu’un de calme, qui observe beaucoup. Je parle en dehors du terrain car sur le terrain, je suis un gagnant.

Est-ce que cela valide votre choix de quitter le Paris Saint-Germain l’an passé ?
J'ai eu raison de quitter le PSG. Je ne sais pas si j'aurais autant appris en restant car je n'aurais pas autant joué. Je ne regrette pas du tout mon choix d’avoir quitté la France. J’ai quitté le PSG, j’avais mes raisons et aujourd’hui, je ne le regrette pas.

Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre le Bayern Munich lors du Mercato d’été ?
Je suis venu au Bayern car le style me correspond plus. Mais je ne m'attendais pas à être appelé aussi vite et à jouer autant avec le Bayern (7 apparitions en Bundesliga). Je savais que j’allais avoir plus ma chance, avec un dispositif plus adapté. Je suis très content d’être ici aujourd’hui.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant