Kingfisher aurait soumis son plan de restructuration

le
0
LA COMPAGNIE AÉRIENNE KINGFISHER AURAIT SOUMIS SON PLAN DE RESTRUCTURATION AU RÉGULATEUR INDIEN
LA COMPAGNIE AÉRIENNE KINGFISHER AURAIT SOUMIS SON PLAN DE RESTRUCTURATION AU RÉGULATEUR INDIEN

NEW DELHI (Reuters) - La compagnie aérienne indienne Kingfisher, qui souhaite renouveler sa licence d'exploitation avant son expiration à la fin de l'année, a proposé un plan de restructuration à l'instance indienne de régulation du secteur (DGCA), a fait savoir mardi un responsable du gouvernement indien.

La DGCA avait suspendu la licence de la compagnie à la suite d'une série d'annulations de vols et de manifestations de ses employés et avait demandé à Kingfisher, dont l'endettement est estimé à 2,5 milliards de dollars, de mettre sur pied un plan de restructuration pour obtenir de nouveau le droit de reprendre son activité.

Pour être validé, ce plan doit obtenir le feu vert de chacun des créanciers du groupe, a fait savoir la source.

Depuis plus d'un an, Kingfisher recherche, pour le moment sans succès, des investisseurs.

Début décembre, le groupe avait déclaré être entré en négociation avec, entre autres, Etihad Airways, la compagnie aérienne d'Abou Dhabi, en vue d'une cession d'une partie de son capital.

Anurag Kotoky; Catherine Monin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant