Kindle Unlimited ne prospèrera pas, selon le PDG d'Hachette Livre

le
0
Kindle Unlimited ne prospèrera pas, selon le PDG d'Hachette Livre
Kindle Unlimited ne prospèrera pas, selon le PDG d'Hachette Livre

Le Kindle Unlimited, la formule d'abonnement à accès illimité d'e-books lancée par Amazon, ne prospèrera pas, a assuré vendredi Arnaud Nourry, PDG de Hachette livre, filiale du groupe Lagardère."C'est une formule qui, selon nous, ne va pas prospérer, je m'en réjouis", a déclaré le patron du premier groupe d'édition en France sur France Inter.Ce type d'abonnement revient à "dégrader de matière massive les conditions d'exploitation que nos auteurs nous demandent de défendre, ça n'a pas de sens pour l'éditeur, ça n'a pas de sens pour les lecteurs et ce n'est pas conforme à la loi", a-t-il insisté. "Les gros lecteurs lisent deux livres par mois, quel est l'intérêt de payer 9,99 euros par mois pour 100.000 livres ? C'est une offre qui n'a aucun intérêt si ce n'est pour découvrir les livres, ce qu'on peut faire en librairie et on n'a même pas besoin de payer 9,99 euros", a remarqué le responsable.Arnaud Nourry s'est par ailleurs félicité d'avoir résisté aux tentatives d'Amazon de réduire le prix du livre numérique aux Etats-Unis. Après un long conflit, le groupe a conclu un accord avec le géant américain en 2014."On a résisté. L'enjeu, c'était de tenir le contrôle sur le prix auquel était vendu les livres"."Un livre en format cartonné à 25 dollars et numérique à 9 dollars, c'est un écart qui ne se justifie par aucune économie d'échelle et qui va casser notre industrie", a estimé le patron d'Hachette Livre."Au fond la bataille qui m'a opposé à Amazon l'an dernier était autour de ce thème particulier : qui va décider du prix de vente. Si on perd le contrôle sur le prix de vente des livres, Google aura peut être l'idée de les donner ou de les prêter gratuitement", a-t-il expliqué.Arnaud Nourry a déploré la décision de la Cour de justice de l'Union européenne le 5 mars, qui, en donnant raison à la Commission européenne, a estimé que la France devra ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant