Kim Kardashian : une information judiciaire et des polémiques

le
0
Kim Kardashian le 27 septembre à New York.
Kim Kardashian le 27 septembre à New York.

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris dans l'enquête sur le braquage à Paris début octobre de la star américaine de télé-réalité Kim Kardashian, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Cette information judiciaire, confiée à un juge d'instruction parisien, a été ouverte mardi pour « vol avec arme en bande organisée, association de malfaiteurs et séquestration », a précisé la source. Dans la nuit du 2 au 3 octobre, la vedette ultramédiatisée de 35 ans s'était fait braquer dans une discrète résidence hôtelière de luxe à Paris par cinq hommes armés qui lui avaient volé pour 9 millions d'euros de bijoux, après l'avoir ligotée et bâillonnée.

Rumeurs et images volées

Mais, depuis cette affaire, d'autres versions émergent. À l'image du site internet MediaTakeOut.com qui a publié des articles accusant la star de télé-réalité d'avoir mis en scène son agression à main armée. Kim Kardashian a décidé, mardi, de poursuivre le site en diffamation. Dans une plainte déposée au tribunal de Manhattan à New York et obtenue par l'AFP, la vedette de 35 ans déclare : « Après avoir été victime d'un vol à main armée horrible et traumatisant en France, Kim Kardashian est revenue aux États-Unis pour y être cette fois victime d'un site en ligne de potins qui a publié une série d'articles début octobre la qualifiant de menteuse et de voleuse. »

La plainte...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant