Kim Jong-un tend la main à la Corée du Sud

le
0
Le dictateur nord-coréen appelle à la «fin de la division du pays» et à un «virage radical».

Le dirigeant de la Corée du Nord a profité du 1er janvier pour tendre la main à son frère ennemi du Sud. «Pour mettre fin à la division du pays et parvenir à sa réunification, il est important de cesser la confrontation entre le Nord et le Sud», a déclaré Kim Jong-un, 29 ans, fils et petit-fils de dictateurs, à la télévision d'État. Une relative nouveauté, le dernier discours télévisé ayant été prononcé par son grand-père Kim Il-sung il y a dix-neuf ans.

Coiffé de frais dans le style «bien dégagé sur les oreilles» qu'il affectionne, le jeune leader, successeur de son père, il y a un an, a ajouté: «L'Histoire des relations intercoréennes montre que la confrontation entre compatriotes ne mène à rien sinon à la guerre.» Kim Jong-un a également promis une amélioration du niveau de vie grâce à «un virage radical afin de construire un géant économique.» Des déclaration...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant