Kim Jong-un et le secret de la licorne

le
0
Une «trouvaille» archéologique permet à Pyongyang de revendiquer sa légitimité historique sur la péninsule coréenne.

Séoul

La Corée du Nord est un pays de légendes. On y apprend aux enfants les exploits herculéens de la dynastie des Kim, capables de mettre sur orbite un satellite chantant ses louanges comme de réaliser onze trous de golf en un coup. Au moment où Pyongyang a replacé sur son pas de tir sa fusée Unha 3, défiant les États-Unis, Kim Jong-un dégaine une arme d'un autre calibre, capable de faire taire pour de bon les ennemis du pays le plus fermé du monde. Les hauts gradés «impérialistes» du Pentagone et leur allié «fantoche» sud-coréen n'ont qu'à bien se tenir, Pyongyang a découvert l'arme fatale. En plein XXIe siècle, le régime nord-coréen détient le secret de la licorne.

La très officielle agence de presse KCNA a annoncé triomphalement que ses archéologues avaient découvert, le 29 novembre dernier, la «tanière» où se cachait l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant