Kim Jong-un écarte son oncle pour dominer la Corée du Nord

le
0
Le jeune dictateur de Pyongyang, capitale de la Corée du Nord, aurait limogé son mentor, l'officieux numéro deux du régime, selon les services sud-coréens.

Kim Jong-un devient grand. Le jeune dirigeant de la Corée du Nord a franchi un pas majeur vers la consolidation de son pouvoir, en s'affranchissant de son oncle, que son défunt père, Kim Jong-il, lui avait choisi pour mentor. L'influent Chang Song-taek, considéré comme l'officieux numéro deux du régime, a été écarté du pouvoir et plusieurs de ses collaborateurs exécutés, affirment les services de renseignement sud-coréens.

Le beau-frère de feu le dictateur a été démis de son poste de vice-président de la Commission nationale de défense, un organe clé de la dictature, selon des parlementaires sud-coréens briefés par les espions de Séoul. Chang «a été récemment écarté de son poste et deux de ses proches, Ri Yong-ha et Jang Soo-kil, exécutés en public à la mi-novembre. Depuis Chang a disparu», a décla...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant