Kim Jong-il tente le pari de l'ouverture 

le
0
INFOGRAPHIE - Avant de passer la main, le dictateur nord-coréen veut assurer la survie du régime et relancer une économie exsangue.

La Corée du Nord entrouvre ses portes. Après 70 ans de splendide isolement, Kim Jong-il lance les grandes man½uvres en vue de replacer son pays au c½ur des échanges de l'Asie du Nord-Est. Le chantre de la «Juché», idéologie de l'autarcie, se résout à jouer la carte de l'internationalisation pour assurer la survie de son régime, menacé par son décrochage économique. Depuis quelques mois, le «cher leader» mène une offensive de charme en direction de la Chine et de Russie, en quête de cash et d'infrastructures. Dans sa manche, trois projets économiques transfrontaliers qui pourraient changer la donne régionale. Avec pour enjeu, assurer la succession dynastique au profit de son troisième fils Kim Jong-un, à l'heure où l'écart croissant de niveau de vie avec son voisin chinois menace l'emprise totalitaire sur la population.

Kim Jong-il
Kim Jong-il Crédits photo : © RIA Novosti / Reuters/REUTERS

Premier coup de poker, la réalisation d'un serpent de mer vieux

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant