Kim Jong-il propose un moratoire sur le nucléaire

le
0
Lors d'un rare déplacement en Russie, le dirigeant nord-coréen a répondu en partie aux sollicitations de Washington.

Tout va bien pour Kim Jong-il. Le dictateur nord-coréen, donné mourant l'année dernière, s'est offert un bain dans les eaux du lac Baïkal à la veille de son premier sommet avec Dmitri Medvedev. Cette rencontre signe le grand retour du «cher leader» sur le front de la diplomatie nucléaire, avec en ligne de mire la relance des pourparlers à six. Sur la base de parachutistes de Sosnovy Bor, en Sibérie, Kim a promis à Medvedev «un moratoire sur les essais, la production de missiles et d'armement nucléaires», affirme la présidence russe.

Un geste d'ouverture, par l'entremise de Moscou, qui confirme la nouvelle dynamique diplomatique enclenchée depuis l'été, sous la pression de Washington et de Pékin. Fin juillet, Kim Kye-kwan, l'un des hommes de confiance du dictateur, s'est rendu à New York pour, avec l'équipe de Hillary Clinton, préparer le terrain à une reprise des pourparlers à six, gelés depuis 2008. Une percée rendue possible par la rencontre à Bali, dix jo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant