Kiev veut sanctionner des personnalités et entreprises russes

le
2

KIEV, 8 août (Reuters) - Le gouvernement ukrainien propose que des sanctions soient imposées à 172 personnalités, de Russie ou d'ailleurs, et à 65 entreprises russes accusées de financer le "terrorisme" dans l'est du pays, a annoncé vendredi le Premier ministre ukrainien. La proposition du gouvernement sera étudiée par le conseil de sécurité, a précisé Arseni Iatseniouk, ajoutant que le Parlement devrait voter des lois mardi afin de rendre légale cette disposition. Interrogé sur la possibilité que les sanctions ukrainiennes affectent le transit de gaz en Ukraine, le chef du gouvernement a déclaré que "tous types de transit" pourraient être frappés, "du trafic aérien au transit de ressources naturelles". Moscou a imposé jeudi un embargo total sur des importations alimentaires en provenance de nombreux pays occidentaux, en réponse aux sanctions que ceux-ci leur ont imposé en raison du conflit ukrainien. Les premières mesures prises contre la Russie par Washington et les pays de l'UE à la suite de l'annexion de la Crimée, en mars, visaient des personnalités particulières ou des entités précises pour leur implication dans la crise en Ukraine. Mais le régime de sanctions a été considérablement durci après la destruction du Boeing de la Malaysia Airlines, le 17 juillet dernier, avec 298 passagers à son bord. Américains et Européens sont passés à des sanctions de "niveau 3" ciblant des pans entiers de l'économie russe. (Natalia Zinets; Agathe Machecourt pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le vendredi 8 aout 2014 à 15:49

    Tous le monde voit sur la photo les impacts de la mitrailleuse du su25 ukrainien. Tout le monde sait que ce sont les ukrainiens qui ont descendu le boeing http://www.paroleaupeuple.com/archives/2014/08/05/30359011.html

  • M1754721 le vendredi 8 aout 2014 à 15:44

    En gros, Kiev demande à priver l'Europe de l'ouest de gaz russe. Les Allemands apprécieront. Mais pourquoi ne va-t-il pas plus loin. On bombarde un peu partout dans le monde actuellement. Pourquoi ne pas ajouter Moscou à la liste des cibles? Évidemment, il faudra s'attendre à ce que les Russes répliquent, mais ça c'est une autre affaire. C'est fou comme l'affaire ukrainienne prend une tournure intéressante...