Kiev se dit prêt au dialogue mais réclame la fin du blocus

le
1

KIEV (Reuters) - Le Premier ministre ukrainien, Mikola Azarov, s'est dit prêt mardi à dialoguer avec les opposants pro-européens, à condition qu'ils mettent fin à l'occupation du siège du gouvernement et d'autres bâtiments officiels.

"Nous sommes ouverts aux critiques et prêts au dialogue avec les représentants des contestataires, et les partis d'opposition", a-t-il dit dans un communiqué.

Mais, a-t-il ajouté, "ils doivent mettre fin à l'occupation des bâtiments publics et arrêter d'empêcher l'administration de fonctionner".

L'Ukraine est plongée dans la crise depuis la décision du gouvernement, prise sous la pression de Moscou, de ne pas signer un accord de libre-échange avec l'Union européenne.

Richard Balmforth; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le mardi 3 déc 2013 à 19:06

    Commentaire censuré...