Kiev pas disposée à retirer ses armes lourdes-armée

le
4

KIEV, 16 février (Reuters) - L'armée ukrainienne n'est pas disposée à retirer ses armes lourdes comme le prévoient les accords conclus à Minsk dans la mesure où les séparatistes violent le cessez-le-feu, a déclaré lundi un porte-parole des forces gouvernementales. Les accords conclus à Minsk prévoyaient un retrait des armes lourds tant du côté ukrainien et que du côté des séparatistes pro-russes dans les 48 heures suivant l'entrée en vigueur du cessez-le-feu afin de créer une zone de sécurité d'au moins 50 km de large de part et d'autre. Andriy Lissenko a déclaré lundi que les rebelles continuent d'attaquer des positions gouvernementales et que cinq soldats ukrainiens et 25 autres ont été blessés depuis dimanche à minuit, heure à laquelle le cessez-le-feu a pris effet. "La condition préalable au retrait des armes lourdes est le respect du premier point des accords de Minsk - le cessez-le-feu. Cent douze attaques ne témoignent pas du respect d'un cessez-le-feu. Pour l'heure, nous ne sommes pas disposés à retirer nos armes lourdes", a-t-il déclaré. (Pavel Polityuk,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pathor le lundi 16 fév 2015 à 14:12

    Henry Kissinger a expliqué à de nombreuses reprises en 2014 que « l’anti-Poutinisme » hystérique des Etats-Unis et de la presse américaine, ne constituait nullement une politique mais était en réalité une réponse à l’absence de politique....

  • Pathor le lundi 16 fév 2015 à 14:05

    Tout ce qui est écrit dans cet article c'est donc faux ?

  • M6194462 le lundi 16 fév 2015 à 14:01

    Croire Poutine, quelle bêtise

  • Pathor le lundi 16 fév 2015 à 12:58

    Ca c'est le régime soutenu par l'UE sur les ordres de Washington: http://bit.ly/1JlyDJT . Même sans affinité avec le parti ayant publié cet article, on peut apprécier certaines de leurs analyses....